Laura aka Foutrak ou Eatcommefoufou Une fille tout sauf ordinaire

11.09.2019

Cette année, j'ai orienté mes interviews  vers des blogueuses connues d'instagram. Il y a vraiment des filles formidables et qui gagne à être connues de façon plus intime. J'ai de la chance parceque j'ai beaucoup d'amies grâce à ce réseau social, et il n'y a pas que de fausses personnes, bien au contraire.

 

Aujourd'hui je vais vous parler de Laura, aka @foutrak ( ou @eatcommefoufou ), parceque Laura est une sportive qui nous partage absolument toutes ses aventures.

 

 

 

 

 

Laura.

 

Lors de notre déjeuner, Laura me dit : " Je suis vraiment une fille comme tout le monde ".

Je ne suis pas d'accord avec elle, car elle est tout sauf comme tout le monde. Au-delà de sa popularité et de son sens de l'humour qui la caractérise, Laura est vraiment une fille avec beaucoup de sensilbilité. On la voit patrouiller avec son acolyte ( Carole ), sa maman ( je suis fan de mama foutrak ),  manger, rire, donner son avis sur les restaurants qu'elle fréquente ( et qu'elle paie ), mais ce qui m'a le plus intéressé, c'est surtout son compte de sportive.

Laura me bluffe. Elle me donnerais presque envie de faire de la randonnée.

C'est une Lyonnaise dont les parents ont immigrés à Lyon. Elle a acheté son appartement il y a 6 ans. Laura a donc décidé de redécouvrir sa ville puisqu'elle y avait alors une attache.

Envie de sortir des sentiers battus, de voir de nouvelles têtes... elle commence une vie normale. Grosse prise de poids. Gros choix à faire.

Soit elle voit une nutritionniste et commence un régime sérieux, soit elle se met au sport, car elle n'avait pas envie de perdre du poids avec une restriction de son alimentation. C'est une bonne vivante, la solution était donc trouvé. Mais comme elle n'est pas du tout sportive, il lui a fallut chercher une activité ludique. Elle s'inscrit alors à des cours collectifs avec musique, danse... et pendant 3 ans elle est enfermé avec un prof dans une salle.

En 18 mois elle perds 30 kg !

A ce stade, Laura est autonome dans la pratique du sport. D'années en années, quand on pratique une activité, on acquiert des connaissances, on fréquente des gens qui ont les même activités...

Petit à petit, elle se met à la course à pieds, grâce à son ami Vincent. Et suite à ça, vient tout naturellement le running. Elle fait les la course des 10 kms de LYON et c'est l'engrenage. Les copines proposent des courses, et tout s'enchaine.

Il faut un sacré mental pour faire de la course à pieds, et si vous la suivez sur instagram dans ses story, vous comprendrez vite pourquoi. Les parcours sont semés d'embûches, et de peurs surtout. Car Laura ne lésine pas : ses sentiments sont mit a nu pour nous. Elle ne cache rien.

C'est pour cela que j'admire ce qu'elle fait. J'aime les gens qui montre le vrai côté des choses, sans artifice. J'aime les âmes cabossées et vulnérables, les femmes fortes qui se donnent les moyens de leurs ambitions. Et Laura fait partie de ces femmes. Et son humour me tue ( cherry on the cake ).

Avec elle, le sport ne veut pas dire la performance fade. Son grand défit est de donner du sens à sa vie de femme célibataire et de sortir de sa zone de confort.

Le sport décomplexé et accessible quoi !

 

L'interview WELLNESS.

 

1- Quelle est la première chose que tu fais au réveil ?

Laura : Je check les réseaux sociaux.

 

2- Quelle est la première chose que tu bois ?

Laura : J'ai toujours une bouteille d'eau à porter de main, donc je bois de l'eau au réveil.

Ensuite je prends mon petit-déjeuner qui est le même depuis 4 ans : Du porridge, des fruits, une purée d'oléagineux, de la cannelle et du lait végétal.

( plus équilibré, tu meurs ! ).

Ensuite je bois 2 cafés.

 

3-Quel plaisir pas healthy te fais du bien ?

Laura : La Praluline !

 

4-Quelle est ton habitude alimentaire la plus saine ?

Laura : Le petit-déjeuner est mon habitude la plus saine ! Et je bois beaucoup d'eau aussi .

 

5-Que voudrais-tu changer dans ton alimentation ?

Laura : Le fait de trop manger le soir, et très tard. Je mange sain mais très copieux.

( Laura ne mange pas de viande chez elle et ne la cuisine pas, elle l'a mange à l'exterieur ).

Arrêter l'aspartame.

Arrêter tous les produits chimiques.

 

6-Tu as une journée sans téléphone, sans télé, sans rien, que fais-tu ?

Laura : Une journée type se passerait comme celle-ci :

Je prends mon petit-déjeuner, ensuite j'irais à Miribel en vélo, je prendrais une petite collation...

Ou bien alors j'irais tester une adresse healthy en centre-ville et ensuite je prendrais un verre et je mangerais une glace, tout cela sans mon téléphone LOL.

J'adore être dehors, aller au restaurant, faire des apéritifs entre amis.

 

Laura a su donner du sens à sa vie grâce à sa force de caractère je pense, mais aussi grâce aux nombreux challenges qu'elle s'est fixée. Quand on sort de sa zone de confort, la peur est là, mais je pense très sincèrement qu'il faut essayer encore et encore. Je n'ai pas eu ce que l'on puisse appeller une première bonne expérience avec Laura, mais elle a immédiatement été à la hauteur de mes espérances en tant qu'être humain, et ça, c'est super rare. Sa mama doit être sacrément fière d'avoir une fille pareil, et de toute façon, il n'y a qu'à les suivre toutes les deux dans leurs aventures pour voir l'amour dans leurs yeux.

 

Qui sait, vais-je me mettre un jour au sport moi qui déteste ça .

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by Sophie. Proudly created with Steven Syp.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now