Le Curcuma, L' alicament Complet

21.05.2017

 

Epice sacrée en Inde, le nom curcuma vient de l'Arabe " Kourkoum ", qui signifie le Safran. Le nom Anglais turmeric est hérité du Français terre-mérite, lui-même hérité du latin terra-merita, qui désignait la racine.

Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse vivace, de ses rhizomes réduits en poudre est extraite l'épice homonyme. Il peut se consommer en poudre, en gélule (complément alimentaire), frais, on le trouve également en huiles essentielles et en cataplasme.

Epice, conservateur de nourriture, agent colorant, cosmétique et médicinal, les vertus du curcuma sont nombreuses, la liste de ses bienfaits est longue ainsi que le nombres d'études à son sujet.

 

ALICAMENT NATUREL :

 

Ses pigments polyphénoliques, appelés curcuminoides, ont de très grandes propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes de premier plan.

C'est un puissant anti-inflammatoire qui aide à lutter contre la faiblesse des os et qui apaise les difficultés menstruelles et digestives.

Il améliore aussi la mobilité des articulations et combat les douleurs.

 

Son action contre les troubles digestifs à été largement reconnue par l'organisme mondial de la santé. Il apaise les maux d'estomac, optimise les fonctions biliaires et à un effet préventif contre les ulcères. C'est une aide précieuse pour la stimulation du foie, qui soutient toutes les cellules de l'organisme.

 

Ses effets sont positifs pour le cerveau et la régénération des cellules endommagées dans les maladies neurologiques. Les propriétés du curcuma dans la prévention de certains cancers ont été étudiées pendant plus de 30 ans et elles s'avèrent efficaces dans la réduction du développement des tumeurs.

Protecteur contre la maladie d'Alzheimer, contre le diabète de type 2, il aide aussi à  stimuler les cellules du système immunitaire.

 

Utilisé en phytothérapie dans le traitement de l'hypercholestérolémie, il n'a pas d'effet direct sur le cholestérol mais il est intéressant quand on en a. On peut alors l'utiliser en prévention et pour maintenir à niveau le bon cholestérol.

 

ATTENTION CEPENDANT :

 

Les curcumines ( principes actifs du curcuma ), à l'état d'épices simples, ne sont pas assimilées par l'organisme et sont peu efficaces. Si l'on souhaite booster l'efficacité des rhizones, il faut l'associer à la piperine, le principe actif du poivre noir.

Attention car la piperine absorbe les métaux lourds, et surtout les médicaments !

Donc, si vous êtes sous traitements, adoptez plutôt des compléments alimentaires bio au lieux d'utiliser la poudre ou la racine fraiche.

 

Il est important de toujours acheter cette épices BIO, toujours.

Le nombre de choses immondes que l'on trouve dans les autres poudres peu chères vous ferait faire un ulcère à l'énoncé de la liste.

 

ATTENTION AUSSI :

 

Plus colorant, c'est impossible. Faites très attention car cela va vous colorer les doigts, les torchons, les plans de travail blancs... Donc on prend des gants ou on se met sur une surface sombre, et on cuisine dans un plat qui se lave facilement.

 

Le cocktail idéal ?

 

Curcuma/gingembre et poivre.

 

Je vous donne la recette d'une boisson, dans la rubrique " Recettes ".

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

© 2017 by Sophie. Proudly created with Steven Syp.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now